A quel âge peut-on pratiquer l’airsoft ?

14 ? 18 ? 21 ans ? L’airsoft est une discipline accessible à tout le monde, mais qui est néanmoins très réglementée.

Il n’y a pas d’âge prérequis pour jouer à l’airsoft, mais une législation à respecter. Elle catégorise l’utilisation de répliques d’airsoft selon 2 profils : le profil mineur et le profil majeur.
En effet, le décret n°99-240 de 1999 qui s’applique à la pratique en France, déclare mot pour mot : “L’offre, la mise en vente, la vente, la distribution à titre gratuit ou la mise à disposition à titre onéreux ou gratuit des objets neufs ou d’occasion ayant l’apparence d’une arme à feu, destinés à lancer des projectiles rigides, lorsqu’ils développent à la bouche une énergie supérieure à 0,08 joule et inférieure ou égale à 2 joules, sont réglementées dans les conditions définies par le présent décret. La vente, la distribution à titre gratuit à des mineurs ou la mise à leur disposition à titre onéreux ou gratuit des produits visés […] sont interdites.”

En résumé, cela veut dire qu’une personne mineure peut jouer à l’airsoft, mais qu’à condition que la réplique qu’elle utilise ait une énergie inférieure ou égale à 0.08 Joule. Cela s’applique autant pour un enfant de 8 ans que pour un adolescent de 17 ans. Et cela tient compte aussi pour n’importe quelle utilisation de la réplique d’airsoft, que ce soit pour du tir de loisir chez soi, ou pour de la pratique en associations/équipes/entre amis… etc.
Une personne majeure, quant à elle, peut utiliser une réplique avec l’énergie de son choix, seulement si celle-ci ne dépasse pas 2 Joules.

Mais si une personne majeure fait fi de ce décret et prête (gratuitement ou non) une réplique dépassant la puissance autorisée à une personne mineure, elle sera légalement responsable de tout problème pouvant subvenir. C’est-à-dire que si une personne mineure blesse quelqu’un avec une réplique au-dessus des 0.08J, c’est la personne majeure qui sera condamnable pour ne pas avoir respecté une des obligations de prudence du décret 99-240.
On peut trouver l’énergie exprimée en Joules sur chaque réplique, ainsi que sur l’emballage et la notice d’utilisation ; Les fabricants en ont l’obligation.

Pour rappel, la loi française classe les répliques d’armes dans la catégorie D selon ce même décret ; Leur détention est donc libre, et ne nécessite ni permis ni autorisation quelconque auprès d’une personne mineure ou majeure (seule la loi sur les puissances énumérées au-dessus est à prendre en compte).

La pratique de l’airsoft pour les personnes mineures est donc possible, mais elle doit être cadrée et surveillée, afin que ces dernières prennent bien connaissance des bases et de toutes les règles qui gravitent autour de l’airsoft. Se renseigner avant de jouer et respecter la législation, c’est éviter de se mettre soi et les autres inutilement en danger, et cela vaut aussi pour les personnes majeures.

13 058 réflexions sur “A quel âge peut-on pratiquer l’airsoft ?”