Les billes biodégradables, stars des terrains

Elles sont de plus en plus plébiscitées par les organisateurs d’airsoft, et le nombre de fabricants à en produire augmente continuellement. Mais comment explique-t-on l’arrivée des billes bio dans l’airsoft ?

Cela fait quelques années maintenant que les billes bio existent. Elles ont été conçues dans une démarche éco-responsable liée au développement durable. Plusieurs marques s’y sont mises et continuent encore aujourd’hui : G&G Armament, King Arms, Tanio Koba, Swiss Arms, RWA, Bioval, et plus récemment ASG.
Effet de mode ou réel engagement écologique, tout airsofteur est désormais concerné par ces billes spéciales, car beaucoup d’organisateurs les imposent durant leurs parties.

DES AVIS PARTAGES :

Pourtant les billes biodégradables n’enchantent pas tout le monde. Des airsofteurs restent méfiants et réfractaires quant à l’utilisation de ces dernières pour deux raisons.
La première : les billes d’airsoft bio sont plus chères que les billes standards.
La deuxième : les billes bio d’airsoft détériorent l’interne des répliques.

En réalité, le coût d’un sachet ou d’un biberon s’explique du fait que la composition de ces billes requiert des matériaux spécifiques, et une certification (que nous vous expliquerons plus bas).
Pour la deuxième raison, il semblerait que des joueurs aient eu des mésaventures en utilisant des billes bio de mauvaise qualité, comme il en existe avec les billes standards. Des fabricants peuvent ne pas utiliser des matériaux de qualité, ceci afin de faire baisser le prix. Mais le résultat est que des billes peuvent gonfler en absorbant l’humidité, et ainsi bourrer les canons internes des répliques.
En général, les billes biodégradables moins chères que la moyenne sont souvent de moins bonne qualité.

COMPOSITION ET CERTIFICATION :

Mais concrètement, qu’y-a-t-il dans ces billes pour qu’elles se dégradent ? Et se dégradent-elles vraiment ?
Les billes standards sont composées uniquement d’une matière plastique la plus commune, le polyéthylène (de pétrole donc), ainsi que d’une couche de vernis. Et nous le savons tous, le plastique peut vivre dans la nature et la polluer pendant des centaines d’années.
Or, une bille biodégradable est composée d’amidon de maïs, une biomasse végétale qui permet la production d’un polyester thermoplastique, le polylactide (PLA). Il s’agit donc d’un bioplastique fabriqué par compostage industriel. C’est une alternative naturelle au polyéthylène des billes classiques. Pour atteindre le poids suffisant (0.12g, 0.25g, 0.40g…) nécessaire à une bonne précision de la bille, des matériaux minéraux aux propriétés denses sont rajoutés au polylactide. Enfin, une couche de vernis elle aussi biodégradable vient envelopper la bille.
Avec cette composition, 90% des billes bio se décomposeront à l’état de poudre sous une quinzaine de jours, évidemment dans la nature.
Une bille n’est officiellement considérée comme biodégradable, qu’au moment où elle reçoit une certification, par exemple la certification TÜV Rheinland (organisations consultantes allemandes).

DES BILLES BIODEGRADABLES MAIS AUSSI BIO ASSIMILABLES :

Ces billes n’ont pas été pensées pour être bénéfiques qu’à la flore ; Elles le sont aussi pour la faune ! C’est-à-dire qu’une bille bio ne contient aucune substance toxique pour un organisme animal (et humain). Car oui, les animaux n’ont pas tous une vue et un odorat très développé. Certains pourraient confondre ces petites billes blanches avec de la nourriture !

En résumé, acheter des billes biodégradables, c’est faire un geste pour l’environnement. A défaut de ramasser ces billes de plastique une par une à la fin d’une partie, il est dans la capacité de chaque airsofteur d’acheter pour quelques euros de plus ce type de consommable. Surtout que pour vos répliques, physiquement une bille bio de bonne qualité ne diffère en rien d’une classique. Vos chargeurs et vos canons se porteront bien par la suite. D’ailleurs, les billes normales auront plus tendance à se fragmenter en plusieurs petits morceaux à l’impact qu’une bille bio. Mais encore une fois, privilégiez la qualité !

1 réflexion sur “Les billes biodégradables, stars des terrains”

  1. Bonjour,

    Nous créons une association d Airsoft en Meuse, et pour avoir un terrain avec la mairie, on nous demande une attestation pour les billes bio en ce qui concerne le temps de dégradation et 100 % naturel pour la nature.
    Serait-il possible que vous m en fassiez une avec entête officiel et tampon pour notre maire.
    Vous en remerciant par avance

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Retour haut de page