Lunettes balles et réplique Airsoft

Les règles d’or de l’airsoft

Elles sont nombreuses, mais indispensables pour la sécurité de chacun. Les règles d’airsoft ne sont pas rédigées officiellement comme un texte de loi, mais transmises par le bouche-à-oreille. Il est alors possible qu’elles soient transformées et déformées au fil du temps. Pourtant, ces règles relèvent de la logique et de la responsabilité de chacun. Il est donc très utile de les rappeler ici.

Pour bien briefer les débutants, ou en guise de rappel auprès des initiés, ces règles d’airsoft sont élémentaires et s’appliquent à n’importe quel joueur d’airsoft. Elles doivent êtres connues de tous, et sont généralement rappelées en amont de chaque partie par les organisateurs, lors du briefing. Notez cependant que ces règles sont destinées à des scénarios dits “classiques” (capture de drapeau, death match…), et que certaines peuvent différer pour des scénarios milsim, rôle-play, speed, etc. Elles peuvent également être adaptées par les organisateurs de parties d’airsoft.

Ces règles se décomposent suivant 2 cas de figure :

En jeu

1. Une partie d’airsoft ne peut avoir lieu que sur un terrain autorisé

Les parties sur les terrains dits “sauvages” sont interdites.

2. Le port de lunettes de sécurité homologuées est o-bli-ga-toire

Un joueur sans lunettes est tout simplement interdit de jeu.

3. Le fair-play est une religion

C’est l’une des bases de l’airsoft ! Une bille touche un joueur ? Il est out (hors-jeu), même s’il s’agit d’un tir fratricide (suivant les organisateurs, les ricochets peuvent également être pris en compte).

4. Respecter les limites de puissance imposées par la loi

La puissance des répliques des joueurs majeurs ne doit pas dépasser les 2 Joules, et la limite des répliques des joueurs mineurs est fixée à 0.08 Joules (pour plus d’informations, lire cet article).

5. Respecter les distances d’engagement

Annoncées par l’organisateur, elles doivent être respectées par chaque joueur en fonction du type de réplique utilisée et de sa puissance (assaut, soutien, sniper…).

6. Respecter chacun

Ne pas insulter, menacer ou dénigrer. Sur le terrain, tout le monde est égal. S’il y a le moindre conflit, c’est l’organisateur qui doit le gérer.

7. Respecter les règles de médication

Un joueur out doit appliquer les règles de touche définies par l’organisateur. Respecter le nombre de vies, le nombre de secondes à compter à voix haute, les bandeaux à accrocher sur les endroits du corps touchés…etc.

8. Les morts ne parlent pas

Il est interdit de dévoiler la moindre information, voire même de dire autre chose que “médic (+ nom du camp)” pour un joueur out.

9. Utiliser un mort comme “bouclier” est interdit

Un joueur peut soigner/ressusciter un out, l’extraire si le scénario le permet, mais il ne peut pas se cacher derrière lui pour se protéger.

10. Ne pas bloquer le camp ennemi

Si le camp bleu par exemple est le seul point de respawn (pour ressusciter) de l’équipe adverse, alors l’équipe rouge ne doit pas le bloquer. Elle peut s’en rapprocher, mais dans la limite d’une certaine distance. Pour les joueurs out qui auraient besoin de respawner alors qu’une action y est en cours avec l’équipe adverse, ils doivent attendre qu’elle se termine.

11. La libanaise est interdite

Un joueur qui tire avec sa réplique sans avoir en vue sa cible devient un joueur dangereux.

12. La rafale longue est interdite

Une grande majorité des organisateurs interdit le mode de tir en rafale (ou « full auto ») durant les parties. Le burst (rafale courte de 3 billes) peut être néanmoins toléré.

13. Toujours identifier sa cible avant de tirer

Cela permet d’éviter de tirer sur un organisateur, un PNJ (personnage non-joueur) ou un joueur déjà out. Cela préserve également les promeneurs qui se seraient aventurés par erreur sur le terrain. Dans ce cas, toute action doit être stoppée jusqu’au départ de ces derniers.

14. Le tir à la tête est à éviter au maximum

Parce que tout le monde n’est pas forcément équipé d’un masque grillagé ou d’un casque, chaque joueur doit être intelligent et viser d’autres parties du corps s’il le peut. L’idéal est de toujours viser le bas du corps, notamment les jambes.

15. Ne pas tirer à-travers un trou étroit

Si le trou en question n’est pas aussi grand que la largeur des épaules du joueur, alors ce dernier ne peut pas l’utiliser.

16. Favoriser les répliques de poing pour les espaces étroits

Cette alternative est recommandée pour un escalier, un passage de porte, ou encore une pièce exigüe.

17. N’utiliser que des accessoires inoffensifs pour les “out au contact”

Les “out au contact” ne peuvent être faits qu’avec de faux couteaux, fausses haches et autres accessoires souples non dangereux. Par ailleurs, un joueur out de cette manière doit rester silencieux et accepter son sort (toujours dans l’optique du fair-play).

18. L’escalade est vivement déconseillée

Il est conseillé d’éviter au plus possible d’escalader des obstacles. Dans tous les cas, un joueur ne peut pas escalader quelque chose dont la hauteur dépasse son bassin.

19. Concernant les boucliers

Seuls les boucliers sans meurtrière(s) sont autorisés. Le porteur d’un bouclier ne peut utiliser qu’une réplique de poing. Un bouclier est automatiquement out avec une grenade, ou avec un tir direct. De plus, le porteur du bouclier ne doit pas exercer de rapport de force avec ce dernier.

20. Concernant la zone d’impact des grenades

En milieu ouvert, si une grenade à main explose, tous les joueurs présents dans un rayon de 5 mètres sont out, qu’ils soient derrière une protection ou non. En CQB, c’est toute une pièce qui est out. La règle est la même pour les grenades 40mm. Par ailleurs, le jet d’une grenade ou d’un objet pyrotechnique doit toujours être annoncé, et se faire « en cuillère » pour ne pas blesser les joueurs d’en face.

21. Produits interdits

Bien évidemment, l’alcool, les produits stupéfiants et les grenades/fumigènes artisanaux sont interdits. Tout joueur surpris avec ces produits est exclu de partie.

En temps mort

1. Respecter le terrain et l’équipe qui organise

Chaque joueur doit veiller à ramasser ses déchets, ainsi qu’à ne pas dégrader les infrastructures du terrain (zone neutre comme zone de jeu).

2. Ne pas modifier la puissance de ses répliques après le passage chrony

Un joueur ne doit pas augmenter la puissance de ses répliques après l’avoir présenté au chrony. Il risque une exclusion si l’organisateur s’en rend compte.

3. Les tirs test doivent être réalisés avec précaution

Ils doivent avoir lieu dans une zone prévue à cet effet, ou s’il n’y en a pas, à l’écart de tout joueur présents en zone neutre, et bien évidemment en portant des lunettes de sécurité et en les ayant prévenu auparavant.

4. Désengager les chargeurs en zone neutre

Les joueurs doivent désengager leurs chargeurs (réplique longue comme réplique de poing) du puit de chargeur, avant de rentrer en zone neutre. Il est également recommandé de tirer quelques coups avec les répliques pour évacuer les dernières billes, et de passer le sélecteur de tir en mode « sécurité ».

5. L’été, surtout en forêt, ne pas fumer

Une fin de mégot jetée à terre, et c’est une flamme qui peut prendre vie. L’été, l’air et la nature sont trop secs pour prendre le risque de fumer. Pensez-y !

4 253 réflexions sur “Les règles d’or de l’airsoft”

  1. Remember, tadalafil does not protect against sexually transmitted diseases, nor does it prevent pregnancy paxil or priligy ItГ­s a little trick that can help you with that but it can be hard to do without the help of a counselor who understands what you need before you start taking it

  2. Approximately a third of men worldwide have Erectile Dysfunction ED , a debilitating medical condition that renders them unable to maintain an erection firm enough to engage in satisfying sexual intercourse cialis order online PDE inhibitors have a straightforward mechanism of action